Skip to main content

Bizi! et Surfrider dénoncent l’inaction climatique et la prolifération d’algues toxiques aux Pays Basque

Ce dimanche 23 juillet 2023, nos activistes ont mené une action choc au côté de l’association Bizi! pour alerter le public sur les dangers de l’algue toxique qui prolifère sur le littoral basque. L’Ostreopsis est une des manifestations concrètes des conséquences de la crise climatique. Nous dénonçons la prolifération alarmante d’algues toxiques tropicales Ostreopsis sur nos côtes, conséquence directe de l’inaction face à l’urgence climatique. 

Algues Toxiques = Baignade Interdite 

Orchestré avec Bizi!, notre action a interpelé les estivants sur la côte basque. Vêtus de combinaisons de protection chimique, de masques à gaz, de gants et de bottes, les militants ont attiré l’attention sur l’impact concret du réchauffement climatique sur la prolifération d’Ostreopsis, dont une des espèces (cf. ovata), la micro-algue toxique qui met en danger la santé des habitants et des pratiquants d’activités nautiques.   

Le message percutant inscrit sur leurs banderoles était sans équivoque : « ALGUES TOXIQUES = BAIGNADE INTERDITE« . Les activistes rappellent que cette espèce invasive est favorisée par le dérèglement du climat et a déjà mis en danger la santé de plusieurs centaines de personnes ces deux dernières années.

Une « pause réglementaire européenne » proposée par le Président Macron n’est déjà plus possible : les températures marines continuent d’augmenter et offrent des conditions favorables à la prolifération de cette micro-algue toxique invisible à l’œil nu. Ses impacts eux sont bien visibles puisque l’Ostreopsis entraîne des intoxications chez l’humain et des effets néfastes sur la biodiversité marine

Lire notre article expliquant ce phénomène alarmant: Ostreopsis: entre vigilance et coexistance

Renforcer la législation pour des eaux littorales saines et sans danger  

Nous travaillons au quotidien avec les acteurs locaux sur les enjeux de gestion liés à la présence d’Ostreopsis sur le littoral. Les enjeux de communication et d’information sont primordiaux pour que les populations soient informées des risques et bons gestes à adopter. L’expertise acquise par nos scientifiques depuis plusieurs années a permis à l’association d’être force de propositions sur des pistes de travail et réflexion concernant cette problématique. 

Nous appelons l’Union Européenne à renforcer le cadre législatif et à accélérer la révision de la Directive Européenne sur la qualité des eaux de baignade pour mieux préserver l’environnement aquatique et mieux protéger la santé des usagers de la mer. 

L’heure n’est plus à une « pause réglementaire », et dans ce contexte inconscient de « températures normales pour un été » l’action collective et immédiate est nécessaire pour préserver l’Océan et garantir un avenir durable et sans danger aux générations futures. 


@